jeudi 9 novembre 2017

Soyez nombreux pour les assises de la mobilité! le 18 novembre de 14H00 à 19H00


Les maires des communes de Magny-les-Hameaux, Saclay, Châteaufort et Villiers-le-Bâcle vous invitent aux assises de la mobilité du Plateau de Saclay et des Vallées voisines. 

Y seront abordés les sujets liés aux circulations, transports et déplacements. 

La ligne 18 fera parti des débats, tout comme le RER B et les modes de déplacements nouveaux et alternatifs.

Rencontre en présence des députés : Amélie de Montchalin, Cédric Villani et Jean-Noël Barrot.


Samedi 18 novembre
De 14 heures à 19 heures

Ecole Centrale Supélec
Amphithéâtre "Janet"
Bâtiment Breguet
3 Rue Joliot Curie
Gif-sur-Yvette



mardi 7 novembre 2017

La solidarité selon Alexandra ROSETTI, Maire de VOISIN LE BRETONNEUX

Par l'intermédiaire de son Maire Alexandra ROSETTI, la commune de Voisin le Bretonneux a lancé une pétition depuis son site internet




Tous les prétextes avancés sont faux! Ça a été dit et redit.

Mais ça date déjà. 12 octobre 2017. Mais là n'est pas le sujet d'aujourd'hui.

Faut-il rappeler que TOUS LES ELUS du 78 et de l'agglomération de Saint-Quentin en Yvelines sur le trajet de la ligne 18 NE SOUTIENNENT PAS la ligne 18.

Demandez à Bertrand HOUILLON le Maire de Magny lès Hameaux (membre de la CASQY) et à son camarade Patrice PANNETIER Maire de Chateaufort, commune limitrophe; demandez leur ce qu'ils en pensent de ce viaduc ferroviaire devant leurs communes. Oui, ils n'ont reçu aucun appui solidaire des autres élus du 78 et de SQY pour préserver leur territoire et ses habitants. Ce n'est pas faute de les avoir sollicité, disent-ils!

Solidarité? La Maire de Voisin le Bretonneux devrait apprendre de ses administrés ce que veut dire solidarité. Il n'est pas si loin le temps de l'enquête publique de la ligne 18 où les villages du plateau de Saclay et le collectif de la Bretonnière se sont rejoints pour manifester leur refus du projet de la SGP, qui là menaçait de passer sous le quartier de la Bretonnière et de déstabiliser les fondation des maisons.

Novembre 2015

Une solidarité qui s'est manifesté entre indignés devant la violence des impositions de la toute omnipotente SGP.

Finalement, la SGP a fléchi et revu son projet, variant le tracé pour éviter le quartier de la Bretonnière; comme la SGP avait déjà précédemment revu son projet sur le territoire de GUYANCOURT pour le passer en enterré au lieu d'aérien!

Pour l'espace naturel du plateau, ce sera bien plus dur de revendiquer, nous le découvrirons amèrement lors de l'enquête publique: les champs ne votent pas; les quelques habitants comptent peu. Et pourtant, la nature s'offre à tous, sa sauvegarde s'impose: c'est un bien commun qu'il faut protéger.
Mais finalement le plateau sera laissé à son sort, promis par la SGP et une commission d'enquête bien partisane. 

Alors, Madame ROSETTI, votre pétition et votre indignation, c'est faire bien peu preuve de solidarité que de réclamer un projet qui condamnera implacablement vos voisins, et l'espace naturel du plateau de Saclay! Et vous le savez parfaitement! 

Personne ne souhaite découvrir un métro aérien bruyant perché sur un viaduc à 10 m de haut devant ses fenêtres, ses maisons! L'auriez-vous accepté pour vos propres élus? êtes-vous satisfaites de vouloir l'imposer à vos voisins? 
Guyancourt n'en a pas voulu non plus! même sur une portion de tracé pourtant absente de toute habitation!
En politique, la bienveillance semble malheureusement devoir s'arrêter aux limites de son électorat. Encore et toujours. 
Et pourtant, une bonne partie de vos administrés doit aussi jouir de cet espace naturel préservé pour leurs loisirs et leur bien-être.
Une autre pétition?

vendredi 27 octobre 2017

Le bon sens pourrait-il finalement l'emporter sur la mégalomanie?


L’Association des usagers des transports (FNAUT Ile-de-France) a dévoilé ce jeudi ses préconisations pour le Grand Paris Express. Elle défend l’abandon des lignes 17 et 18 au profit de projets de tramways

  • L’abandon des lignes 17 et 18, le report de la ligne 16
  • Financer le prolongement des trams, renforcer le RER

Article du parisien du 26/10/2017


Alors que des élus se mobilisent pour sauver plusieurs lignes du Grand Paris Express, l'Association des usagers des Transports d'Ile-de-France préconise d'abandonner les lignes 17 et 18 au profit de projets plus légers et moins coûteux.

Article BFM du 26/10/2017


Les habitants ont fait part jeudi soir à Amélie de Montchalin et Cédric Villani, députés LREM, de leurs attentes en matière de RER, bus, modes de déplacements alternatifs…

« Je suis content d’apprendre que, bientôt, les Londoniens pourront se rendre directement à Bordeaux sans transiter par Paris, tacle Christian Page, maire (SE) de Saclay. Mais j’aimerais bien qu’on pense d’abord aux habitants qui empruntent quotidiennement les transports du plateau de Saclay dans des conditions de plus en plus difficiles, ou à qui on supprime des lignes de car scolaire. »

Article du parisien du 27/10/2017


Cet été, le métro du Grand Paris est passé de 25 Milliards d'euros à 38 Milliards d'euros, sans que cela émeuve plus que mesure Philippe YVIN, le président du directoire du Grand Paris. Le même qui défendait qu'il ne pouvait accorder 250 millions d'euros pour sauver le plateau de Saclay et respecter le résultat de l'enquête publique de 2010 qui exigeait un métro enterré!!! Pour rester correct: de qui se moque-t-on?

  • +13 Milliard! 
  • + 50%!
  • Incapable? Incompétent?

Le gouvernement semble avoir pris les choses en main pour écouter les alternatives à ce projet mégalomane!

Mais la SGP continue de forer au droit de ses piliers de viaduc dans les champs devant le village de Villiers Le Bâcle. Révoltant.

dimanche 15 octobre 2017

LIGNE 18 : MOBILISONS-NOUS LE 16 OCTOBRE A MIDI !

C'est le mot d'ordre ... des élus de Guyancourt! qui s'élèvent contre la remise en cause de leur gare et veulent la ligne 18 dès 2024, et qui comme nous le savons:
  • est totalement inutile pour les JO 2024
  • ne répond à aucun flux de déplacement
  • est prévue comme déficitaire par des autorités reconnues, sauf la SGP bien évidemment 
comme nous le rappelions encore récemment.

RENDEZ-VOUS LUNDI 16 OCTOBRE 2017

12 h : rendez-vous sur le site de la future gare, rue Georges Guynemer à Guyancourt
12 h 15 : prises de paroles

Plan d'accès site Ligne 18

ACCÈS AU SITE RUE GEORGES GUYNEMER - GUYANCOURT

Elus de Guyancourt: Soutenir la ligne 18 pour 2024, c'est condamner le plateau de Saclay en imposant de fait le seul projet que la SGP a envisagé: 14 km de viaduc de 10m de haut! détruisant l'environnement naturel et le cadre de vie des habitants.

Les travaux commenceraient en octobre 2018, dans 1 an! C'EST DEMAIN


Une vue qui évite toujours de montrer qu'il existe des habitations à moins de 100m! La démesure du montage de notre graphique (en tête du site internet) n'a finalement rien à envier à l'arrogance des promoteurs. La moissonneuse-batteuse est bien dans le champs. Bien vu.



lundi 9 octobre 2017

Métro du Grand Paris : Valérie Pécresse entend dissuader le gouvernement de renoncer à desservir les Yvelines

Le 7 octobre, 1 jour avant l'article du Parisien, Le Monde se faisait déjà l'échos des inquiétudes de Valérie PECRESSE pour la ligne 18 dans les Yvelines.




La lettre de Madame PECRESSE au préfet de la région Ile-de-France est étrangement et largement censurée par des "zones blanchies" dans le §6. Elle n'est ni plus ni moins qu'une ode aux vertus économiques de la ligne 18. Une lecture s'impose.
"Il ne faut pas sous-estimer l'impact catastrophique qu'aurait une annonce par le gouvernement d'un arrêt de la ligne à CEA SAINT-AUBIN."
Les considérations de respect de l'environnement et l'engagement de Madame PECRESSE pour une ligne enterrée en sont totalement absentes.

Comme nous l'avons déjà dit: Demander la ligne 18 pour 2024 à Guyancourt, c'est forcer le métro aérien sur tout le plateau de SACLAY, Tout le monde le sait: la SGP n'a pas fait les études nécessaires pour un passage en souterrain car elle n'a jamais envisagé cette éventualité, pourtant réclamée à corps et à cris par les élus des villes et villages situés sur le tracé!

Que sont devenus les engagements de 2012? "La constance de l'engagement"?

Si l'article n'est pas ou plus consultable en ligne




dimanche 8 octobre 2017

Unis pour terminer le massacre du plateau de Saclay...

.. pour sauver "leur" supermétro!


Les élus des Yvelines aimeraient que la ligne 18 du Grand Paris Express soit achevée en 2024 (au lieu de 2030 NDLR) mais craignent un abandon pur et simple du projet.

Demander la ligne 18 pour 2024 à Guyancourt, c'est forcer le métro aérien sur tout le plateau de SACLAY, Tout le monde le sait: la SGP n'a pas fait les études nécessaires pour un passage en souterrain car elle n'a jamais envisagé cette éventualité, pourtant réclamée à corps et à cris par les élus des villes et villages situés sur le tracé! Les habitants. Nous ne referons pas l'histoire d'une concertation qui n'a été que tromperie et duplicité, de la Société du Grand Paris (SGP), de la CAPS devenue CPS (Communauté Paris Saclay), de l'EPAPS (Etablissement Public d'Aménagement Paris Saclay), de la CNDP (Commission Nationale du Débat Public) ...

Les élus du 78 (mais pas tous! demander leur avis aux Maires de Chateaufort et de Magny Les Hameaux) demandent la ligne 18 et surtout les gares à Guyancourt et Versailles-Satory, alors que toutes les études de trafic démontrent que cet investissement est inutile. "Nos bassin d'emploi sont totalement liés" martèle JM FOURGOUS, le vice -président LR de la CASQY. C'est faux et archi-faux: il n'y a pas de trafic entre les bassins de vie de Saint-Quentin en Yvelines et du plateau de Saclay.

L'étude de la ligne 18 de l'urbaniste et économiste Jacqueline LORTHIOIS à ce sujet est éloquente!

Madame PECRESSE, pourquoi soutenez-vous cette ligne 18 en 2024 dans les Yvelines alors que vous savez parfaitement que cela signifie METRO AERIEN, ce que vous refusez comme nous!


A moins que ce ne soit qu'une façade électorale et que vous prépareriez une "pirouette" à la  BOURNAT, Président de la CPS, un autre élu qui a compris bien vite que son intérêt personnel était ailleurs que de soutenir les habitants du plateau! Il est maintenant bien installé à la présidence de la CPS! Relire L'histoire de Michel BOURNAT et le métro aérien sur le plateau de SACLAY

Madame PECRESSE, rappelez-vous vos paroles: "de mon coté, il n'y a pas d'opportunisme, 
il y a la constance d'un engagement pour un métro enterré sur le plateau de Saclay"
Si vous êtes fidèle à vos convictions et vos engagements, ne faudrait-il pas que vous utilisiez vos positions de présidente de la région, du STIF et de présidence de l'EPAPS (excusez du peu!) pour VRAIMENT pousser à un métro enterré. Il est certainement trop tard allez-vous nous dire, comme l'a dit BOURNAT quand ça l'a arrangé... Nous avons combattu la déclaration d'Utilité Publique de la ligne 18, 2 recours en conseil d'état ont été déposés, car nous estimons que c'est enterré ou rien, sans gare, pour préserver la richesses naturelle du plateau de SACLAY!

Autre argument avancé par les élus: la ligne 18 utile aux JO2024. C'est une blague ou quoi?! Mensonge!
A combien de km croyez-vous que le vélodrome de SQY se situe de la future gare de Guyancourt? 7 km! A combien se trouve la gare actuelle RER C de SQY du vélodrome? 1,5km!
Le golf? La RYDER CUP se fera en 2018, sans métro, alors que l'affluence du public pour la RYDER CUP dépassera sans commune mesure celle des JO! Tout golfeur même amateur le sait..
L'équitation? A Versailles. Circulez, rien à voir.

Oui, aucun des arguments avancés par tous ces élus ne tient. Alors pourquoi?

  • Pour se faire payer par l'état des moyens de transport pour alléger leurs dépenses?
  • Parce qu'il fait bon promettre des améliorations de transport. Pour se faire ré-élire? Même si le moyen offert ne sert à rien??? 

Mais tout ça coûte très cher quand même. Et pour rien. De 22 Milliards d'euros, la facture du Grand Paris est passées à 35 Milliards d'euros. Il n'y a toujours que la SGP pour remettre en cause ce qui est reconnu par tous! Ça devient une habitude. Communiqué SGP- Président du directoire - Philippe YVIN

Oserais-je évoquer une piste pour gagner un peu d'argent à suggérer à ces élus du 78 inquiets pour la gare de Guyancourt: pensez et revenez à la solution aérienne en traversée de Guyancourt comme elle était prévue à l'origine du projet en 2012. Certes, c'est moins bien accepté par les habitants.

Encore heureux, ces élus du 78 ne parlent pas de l'exposition universelle de 2025 qui sera basée à SACLAY si la France est retenue. C'est vrai que ce n'est pas chez eux. Encore une autre gabegie de dépense et de massacre de terres agricoles pour 2 mois...

Quand les préoccupations de développement durable et de préservation de l'environnement prendront le dessus sur la démagogie et l'électoralisme... Un jour. Peut-être.

vendredi 8 septembre 2017

Rassemblement "NI METRO! NI EXPO!" Aujourd'hui 11H30 - Ecole polytechnique - Palaiseau

Soyons aussi nombreux que possible, faites circuler l'info autour de vous et venez si vous le pouvez !

Communiqué de Presse sur l'appel à la manifestation du vendredi 8 septembre 2017 lors de l'inauguration du radar de 60 m à l’École Polytechnique :

Les collectifs citoyens Palaiseau Terre Citoyenne, ATTAC Nord Essonne, Buressois Unis et Solidaires (BUS), Gif Terre Citoyenne, Comité de soutien à Notre Dame Des Landes-Plateau de Saclay, Association Terres Fertiles, Collectif Urgence Saclay

Appellent à manifester :
« NI Exposition Universelle, NI Métro sur les terres agricoles les plus riches d'Europe
Face à une crise écologique majeure, préservons la vocation agricole du Plateau de Saclay ! »

Depuis dix ans, les terres agricoles du Plateau de Saclay subissent un bétonnage effréné, avec 400 hectares détruits ou en voie de l’être, ce qui suscite une opposition grandissante *. Avec l’Exposition Universelle, et ses 50 à 80 millions de visiteurs espérés sur 6 mois, nous aurons 50 à 100 hectares de nouvelles terres détruites, des infrastructures (métro, élargissements routier)** surdimensionnées, et des lois d'exception repoussant les limites actuelles de l'urbanisation sur le plateau. C’est un territoire entier qui sera congestionné et livré à terme aux promoteurs.
Malgré les oppositions et les recours***, la Société du Grand Paris a commencé des travaux dès cet été sur les terres cultivées en bio de la ferme Vandame. Et, comme toujours, aucune information sérieuse n’est donnée sur les impacts globaux de ce projet, mais le soutien du public est sollicité par une propagande agressive et des promesses mirobolantes.
Rassemblement le Vendredi 8 Septembre, École Polytechnique, à l’occasion de l’inauguration du nouveau radar de l’aviation civile pour protester contre ce nouveau passage en force !
Ci-joint pour information le tract « Rassemblement 8 septembre » largement diffusé sur les réseaux internet et qui sera distribué le jour même.
contact presse : Michel Rouyer (06 17 51 70 16, michel.rouyer@mairie-palaiseau.fr) – Fabienne Merola (06 74 53 04 75, urgence-saclay-contact@fdmc.fr)

NI METRO ! NI EXPO !
Rendez-vous à 11h30 le vendredi 8 septembre
A l’angle du boulevard des Maréchaux et du chemin de la Hunière Coord. GPS 48.7103, 2.2198


Accès : RER B Station Lozere, puis escalier vers Polytechnique (20mn de marche)
BUS au départ de Massy : arrêt "Polytechnique-Joncherettes" ou "Joncherette-Concorde"
lignes n° 14 (Mobicaps), 91.06 B, 91.06 C ou 91.10 (Albatrans) Voiture : Parking « Forêt de Palaiseau » https://goo.gl/maps/QZFiyshZJPq
* http://psed.parla.fr,
** pour une analyse associative des besoins et des alternatives de transport sur le plateau, voir http://www.colos.info/images/doc/Q-R-desserte-Paris-Saclay.pdf
*** http://saclaycitoyen.jimdo.com/

dimanche 2 juillet 2017

Le rassemblement du mardi 4 juillet est annulé!

Le rassemblement du 4 juillet a été annulé.

Suite à la volonté manifestée d'opposants de venir y participer? Le rassemblement avait en effet fait l'objet d'une demande d'autorisation auprès de la préfecture.

Voilà ce que le collectif Moulon2020 a reçu de la part de l'EPAPS :

Report de date de l'inauguration du Radar de l'aviation civile de Paris-Saclay / Palaiseau
Chère Madame, cher Monsieur, 
Nous vous avions invité à l'inauguration du Radar de l'aviation civile de Paris-Saclay / Palaiseau.
Pour des raisons indépendantes de notre volonté, dues notamment à des contraintes d'agenda, nous sommes au regret de devoir reporter cette manifestation.
Nous vous proposerons une nouvelle date en septembre afin d'honorer cet ouvrage d'art remarquable qui allie, à la sécurité du transport, une grande qualité architecturale et technique.
Nous vous remercions de votre compréhension.
Sincèrement vôtre,
 
Maurice Georges, Directeur des services de la navigation aérienne
Philippe Van de Maele, Directeur général de l’Établissement public d'aménagement Paris-Saclay